Christian Bigaud - Orgue de barbarie
Chanson française d'hier et d'aujourd'hui

RETOUR à la LISTE
MARJOLAINE
Francis LEMARQUE / Rudi REVIL (1957)

 




Un inconnu sur sa guitare,
Dans une rue pleine de brouillard,
Chantait, chantait une chanson
Que répétaient deux autres compagnons

Marjolaine toi si jolie,
Marjolaine le printemps fleurit
Marjolaine j’étais soldat,
Mais aujourd’hui je reviens près de toi

Elle avait dit je t’attendrai,
Il avait dit je reviendrai,
L’était parti encore enfant,
L’est revenu un homme maintenant

Marjolaine toi si jolie,
Marjolaine je n’ai pas menti
Marjolaine j’étais soldat,
Mais aujourd’hui je reviens près de toi

L’était parti pour dix années,
Mais dix années ont tout changé,
Rien n’est pareil et dans les rues,
A part le ciel, il n’a rien reconnu

Marjolaine toi si jolie,
Marjolaine le printemps s’enfuit
Marjolaine je sais trop bien
Qu’amour perdu plus jamais ne revient

Un inconnu et sa guitare
Ont disparu dans le brouillard
Et avec lui ses compagnons
Sont repartis emportant leur chanson